1

Soutien total à la grève des cheminot/es !

Le SNTEFP-CGT affirme son soutien total à la grève des cheminots, qui a débuté le 3 et 4 avril 2018 et à nouveau les 8 et 9 avril, à l’appel de toutes leurs fédérations syndicales, et qui vont recommencer tant que le gouvernement restera méprisant et sourd à leurs revendications.

Contre la campagne médiatique forcenée qui cherche à opposer les « usagers » aux cheminots, le SNTEFP-CGT réaffirme que les « usagers » de la SNCF sont d’abord et avant tout des salariés qui ont besoin d’un service public de transport accessible, non d’un service soumis aux aléas de la rentabilité économique. Beaucoup de salariés sont également confrontés aux plans de casse du gouvernement, que ce soit dans la fonction publique ou dans le secteur privé.

Au ministère du travail les agents sont confrontés à la casse des missions, aux suppressions d’emplois, à l’arbitraire, à la déréglementation du code du travail.

Rien de bon pour les salariés ne peut sortir de la privatisation de la SNCF et de la remise en cause du statut de cheminot, comme de l’ensemble de la politique du gouvernement. L’ouverture à la concurrence aurait notamment pour conséquence la fermeture de dizaines de lignes, l’augmentation du prix des billets de train ou encore la fragilisation de la sécurité des infrastructures, ce qui serait préjudiciable pour l’ensemble de la population.

En se mobilisant, en faisant grève pour rejeter le projet du gouvernement et défendre le service public ferroviaire, les cheminot/es avec leurs organisations syndicales défendent l’intérêt de tous les salarié/es.

Télécharger le communiqué

Un commentaire

Les commentaires sont fermés.