Le ministère du travail sanctionne les syndicalistes dans ses propres services (communiqué CGT-TEFP avec le soutien de la CGT et de l’UFSE-CGT)

Le Ministère du Travail, pourtant garant du respect du droit syndical dans les entreprises de droit privé, n’hésite pas à prendre des sanctions disciplinaires contre des militants syndicaux, notamment CGT, de ses services en répression  de l’exercice de  leur activité… >> Lire la suite

Plusieurs militants du SNTEFP-CGT sont victimes de sanctions pour des faits liés à l’exercice du droit syndical, non aux sanctions contre les syndicalistes qui défendent le service public

Lors du rassemblement de soutien aux sans-papiers organisé à la DIRECCTE d’Île-de France en juillet 2017, dans le cadre de la campagne « contre le travail dissimulé, pour la régularisation de tous les sans-papiers », deux des militants mandatés par la CGT-TEFP,… >> Lire la suite

Le 16 novembre 2017, tous et toutes en grève dans les services contre la politique de casse des droits des travailleurs (du privé comme du public) par le gouvernement Macron (appel CGT-SUD-SNU-CNT-FO)

Un constat s’impose : le gouvernement Macron livre une attaque majeure, sans précédent, contre les droits des travailleurs du public et du privé. Aux réformes se succèdent de nouvelles annonces de réformes, visant toutes à liquider nos conquêtes sociales : les ordonnances,… >> Lire la suite

Les organisations syndicales CGT-TEFP, SUD-TAS et CNT-TAS lancent une campagne contre les violences sexistes et sexuelles au ministère du travail : brisons le tabou !

L’omerta se brise peu à peu dans le débat public, mais les victimes sont toujours nombreuses, et aucune réaction satisfaisante n’est exprimée par le gouvernement. En réponse aux violences machistes vécues par les femmes, au travail et dans toutes les… >> Lire la suite