Promotions de grade et de corps pour les corps techniques du ministère du travail (CT et IT) : la position de la CGT-TEFP

A l’occasion des CAP de promotion des corps techniques (CT et IT), où sont examinées les promotions au choix au grade supérieur ou de CT en IT (tableaux d’avancement ou listes d’aptitude), nos élu/es reçoivent beaucoup de sollicitations. C’est la preuve que la CGT-TEFP est considérée comme le meilleur outil pour faire valoir les droits des agent/es ; mais aussi que les attentes vis-à-vis de l’administration en terme de déroulement de carrière, de reconnaissance et de revalorisation sont fortes.

Conscients du fait que nombre d’agent/es ayant une grande ancienneté n’ont toujours bénéficié d’aucune promotion, parce que nous revendiquons le principe d’une carrière linéaire et parce que le droit au déroulement de carrière est bafoué au profit, le plus souvent, de logiques clientélistes – quand elles ne sont tout simplement pas discriminatoires –, les élu/es de la CGT-TEFP défendent un droit d’évocation des dossiers des collègues promouvables, syndiqué/es comme non syndiqué/es, sur le seul et unique critère de l’ancienneté.

Nos élu/es s’appuient sur les éléments objectifs mis à leur disposition à chaque CAP concernant l’ensemble des agent/es promouvables (ancienneté dans le corps et dans le grade) et demandent des explications à l’administration sur la situation des collègues ayant le plus d’ancienneté (entrée dans le grade dans les années 1970 ou jusqu’au milieu des années 1980, ou disposant d’une ancienneté acquise dans le corps comparable),

Nous rappelons que notre intervention aux CAP de promotion se fait  dans un cadre toujours plus contraint et arbitraire : ratios promouvables/promus ridicules, « proposition » par l’administration de listes de promu/es quasi-bloquées quelques jours avant la CAP… La CGT-TEFP et ses élu/es, qui ne sont pas décisionnaires, cherchent par tous moyens à élargir ce cadre et à porter les attentes des collègues.

Les élu/es CGT-TEFP aux CAP, ainsi que nos sections locales, sont à la disposition des agent/es qui estiment avoir le plus d’ancienneté sans pour autant avoir pu bénéficier d’une promotion. Ils sont également disponibles pour évoquer la situation des collègues qui auraient fait ou feraient l’objet d’un traitement discriminatoire de la part de l’administration.

Cette position concerne les CAP des corps techniques (CT et IT) dans lesquelles la CGT-TEFP siège seule. Dans les CAP et CCP des corps interministériels des ministères sociaux (attaché/es, SA, adjoint/es administratifs, agent/es non titulaires), la CGT dispose d’élu/es issu/es du ministère du travail, mais aussi du ministère de la santé et de l’administration centrale. Les collègues appartenant à ces corps communs peuvent contacter directement leur élu/es en CAP pour toute question relative aux promotions et mutations.