1

Goodyear : indignation après le jugement d’Amiens !

Le SNTEFP-CGT exprime son indignation après le jugement du tribunal correctionnel d’Amiens de 8 militants CGT, anciens salariés de Goodyear, condamnés à 24 mois de prison dont 9 mois fermes après avoir été poursuivi par le parquet pour « séquestration » ! C’est un véritable scandale et une atteinte grave à la liberté de défendre ou conquérir des droits sociaux.

C’est la première fois, qui plus est sous un gouvernement dit « de gauche », que de telles peines sont infligées à des syndicalistes. Le gouvernement, responsable de la justice du pays, devra rendre des comptes aux salariés et à la population. Une justice qui place le militant syndical au rang de délinquant est une justice de classe.

Ce gouvernement est plus apte à poursuivre et à faire condamner celles et ceux qui osent lutter et défendre les droits des salarié/es. A Amiens, des ouvriers et des syndicalistes, qui n’ont comme seul reproche que d’avoir défendu leurs emplois pendant plus de 7 ans. A Annecy, le 6 décembre dernier, une inspectrice du travail et un lanceur d’alerte condamnés pour avoir cherché à faire respecter le droit du travail chez Tefal. Pendant ce temps, les patrons délinquants qui bafouent le code du travail au quotidien, fraudent le fisc au travers de paradis fiscaux, licencient en toute impunité, ne sont jamais inquiétés ; et le gouvernement ne cesse d’avancer projets après projets contre le code du travail.

12523197_580094842141231_3353262486389105790_nLe contexte de l’état d’urgence utilisé par le gouvernement ne justifie pas la mise en cause de l’activité et de l’action syndicales. Cette décision est un choix politique répressif contre les droits et  libertés des citoyens à se défendre dans leur travail avec les syndicats, ce que dénonce la CGT depuis l’instauration de l’état d’urgence.

Le SNTEFP-CGT dénonce ce jugement inique et apporte tout son soutien fraternel aux 8 camarades et au syndicat CGT Goodyear dans cette terrible injustice qu’ils subissent. Il prendra part à toutes les initiatives en solidarité avec nos camarades, pour la défense des libertés syndicales et des droits des salariés, et pour la fin de l’état d’urgence.

Lire et télécharger le communiqué

Signez la pétition en ligne « Nous sommes tous des Goodyear » !

Regardez la vidéo de l’interview de Mickaël Wamen (CGT Goodyear) sur Canal+ le 14 janvier 2016

Consultez la page Facebook des 8 de Goodyear

Un commentaire

Les commentaires sont fermés.