10 bonnes raisons de vous syndiquer à la CGT

Pour adhérer, contactez un/e militant/e CGT de vos services ou remplissez notre formulaire de contact en ligne

Le versement de cotisations syndicales vous permet de bénéficier d’un crédit d’impôt sur le revenu, égal à 66% des cotisations annuelles versées dans la limite de 1% du revenu brut imposable : 100 euros cotisés, c’est un crédit d’impôt de 66 euros. Plus d’info ici.

Découvrez nos revendications en cliquant ici !


1. La CGT est, depuis 10 ans, la première organisation syndicale au ministère du travail

Elle a rassemblé 26% des suffrages exprimés aux dernières élections professionnelles du 4 décembre 2014.

2. La CGT représente le personnel de chacun des corps présents au ministère

La CGT syndique l’ensemble du personnel du ministère du travail, quels que soient le corps, la catégorie ou le statut.

Elle dispose d’élu/es dans toutes les CAP (adjoints administratifs, secrétaires administratifs, contrôleurs du travail, inspecteurs du travail, attachés, contractuels 84) pour y défendre vos droits statutaires.

3. La CGT est implantée dans toutes les régions

La CGT dispose de sections locales. Elle est la seule organisation à avoir présenté des listes dans toutes les régions aux dernières élections et a obtenu 27% des voix dans les DIRECCTE.

4. La CGT est un syndicat de proximité

La CGT, ce sont des collègues que vous connaissez, présent/es dans les services avec vous au quotidien, visibles, disponibles et tenaces, vers lesquel/les vous pouvez vous tourner pour un conseil, une demande, une défense individuelle ou collective.

En s’appuyant sur votre mobilisation, ils/elles portent vos préoccupations, vos questions et vos revendications pour obtenir satisfaction.

5. La CGT assure la défense des agent/es et la solidarité entre eux/elles
La CGT combat les divisions racistes et sexistes et toutes les discriminations

La CGT s’adresse à tous les agent/es, quels que soient la catégorie et le statut. Dans ce cadre, elle défend les personnels les plus exposés aux suppressions de postes et au gel des salaires (les collègues de catégorie C en particulier) tout en cherchant la solidarité de tous.

La CGT assure devant l’administration la défense individuelle des agent/es et l’exercice de leurs droits statutaires, qu’ils soient syndiqué/es ou non.

Elle se bat pour l’égalité réelle : pour l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes au sein du ministère, contre le racisme, le sexisme et l’homophobie et contre toutes les formes de discrimination.

La CGT défend les libertés syndicales et combat toute restriction des libertés démocratiques ou d’expression.

6. La CGT est un syndicat national qui vous informe et qui dispose des moyens pour défendre les agent/es et les missions

Au niveau national, la CGT assure le lien entre ses sections locales pour la mise en commun des expériences et des problèmes locaux et une meilleure prise en compte de nos intérêts individuels et collectifs.

Vous disposerez de nos analyses nationales et serez informés de ce qui se passe dans d’autres départements et régions.

7. La CGT privilégie l’action et la présence sur le terrain, à vos côtés dans les services

La CGT ne limite pas son action aux déclarations dans les instances. Elle mobilise, informe, rend compte. Elle recherche l’unité avec d’autres syndicats pour permettre l’action du plus grand nombre d’agent/es sur des revendications offensives. En organisant des assemblées générales dans les services, la CGT permet aux agent/es de s’exprimer et de décider démocratiquement de leurs actions.

8. La CGT est un syndicat tourné vers l’interprofessionnel

La CGT est la première confédération syndicale en nombre d’adhérent/es et d’audience, implantée dans les entreprises privées, dans les administrations, dans les collectivités locales, dans les établissements de service public.

La CGT est dotée d’unions interprofessionnelles permettant de faire converger les luttes des travailleurs/euses du public et du privé, des chômeurs/euses, des retraité/es, des jeunes travailleurs/euses.

9. « Tous ensemble » contre l’austérité, contre les suppressions de postes, pour la défense du service public et d’un code du travail protecteur !

Au ministère du travail, la CGT œuvre à la construction d’un mouvement d’ensemble des travailleurs/euses contre la politique du gouvernement, comme en 1995 pour la sécurité sociale, en 2006 contre le contrat première embauche (CPE) ou en 2003 et 2010 pour nos retraites. La CGT s’est battue contre le « Ministère fort », contre la réforme de l’inspection du travail et les restructurations incessantes des pôles 3E. Elle porte des revendications contre les suppressions de postes, pour la défense de nos acquis et de nos garanties statutaires, pour l’amélioration de nos conditions de travail, pour la défense et le renforcement d’un service public et d’un code du travail protecteur des salarié/es et des chômeurs/euses.

10. Adhérez pour renforcer la CGT !

La force de la CGT, c’est avant tout celle de ses adhérent/es. Pour que vos revendications aient du poids, il faut une CGT forte. Elle ne peut pas l’être sans vous ! En adhérant à la CGT, vous montrerez votre détermination à obtenir l’arrêt des réformes néfastes et disposerez des moyens pour vous informer et vous défendre au quotidien.

Vous renforcerez un syndicat de transformation sociale qui résiste, agit, propose.

Vous contribuerez à financer et développer les activités de la CGT car elle ne vit que grâce aux cotisations de ses adhérent/es.

La CGT est votre outil ! Ne restez pas isolé/e ! Syndiquez-vous à la CGT, soutenez la CGT !